Boutique En Ligne
Carte

Cliquez-ici pour le commander
Passage de l'outarde
Passage de l'outarde
Volume n°36 - hiver 2013

Cliquez-ici pour le télécharger
Sélectionnez la page que vous désirez consulter :

Chronologie de Félix [ 1938 à 1948 ]

1938

Il travaille à nouveau comme annonceur radiophonique au poste CHLN de Trois-Rivières mais cette fois-ci, à temps partiel. Il écrit et réalise ses premiers sketches pour la radio.

1939

Il rencontre Guy Mauffette. Entre à l’emploi de Radio-Canada. Interprète sa première chanson « Notre sentier » au cours de l’émission « Le Restaurant d’en Face ». Il participe à plusieurs émissions à titre de comédien, dont la série « Vie de famille » d’Henry Deyglun et dans « Un homme et son péché » de Claude-Henri Grignon, dans le rôle de Florent Chevron. Il travaille aussi pendant quelques semaines comme aide-embaumeur !

1941

La radio lui offre une certaine notoriété surtout grâce à une série d’émissions intitulées « Je me souviens ».

1942 - 1945

Membre de la Compagnie « Les compagnons de Saint-Laurent ».

1942

Le 1er juillet, il épouse Mlle Andrée Vien qui travaillait au département de la publicité à Radio-Canada et qui va lui donner un enfant se prénommant Martin.

1943

Il publie sous le titre : Adagio une série de contes qu’il avait écrits pour la radio de Radio-Canada. Son livre est bien accueilli (4 000 exemplaires vendus en un mois).

1944

Publication d’Allegro , une série de 12 fables et de : Andante poèmes et prose poétique.

1945

Il écrit une nouvelle série d’émissions pour la radio : L’encan des rêves.

1946

De juin à octobre, il séjourne à l’île d’Orléans. Il écrira Le fou de l’île, un roman qui ne sera publié qu’en 1958. Son roman : Pieds nus dans l’aube sera publié en décembre. Félix Leclerc sait poétiser la vie de tous les jours : il introduit la féerie dans le quotidien.
En novembre avec les compagnons de Saint-Laurent, il fait une tournée aux États-Unis, à Boston plus spécialement. Il joue dans les : Précieuses Ridicules et Le médecin malgré lui de Molière. (Débuts de Léo Ferré dans les cabarets parisiens).

1947

Les compagnons de Saint-Laurent montent sa pièce de théâtre : Maluron.

1948

Il fonde avec deux de ses amis une (éphémère) compagnie Théâtrale sous le nom de « V-L-M » (Yves Vien, Félix Leclerc et Guy Mauffette). Le p'tit bonheur est créé le 23 octobre dans la salle paroissiale de Vaudreuil. Il écrit des chansons destinées à être chantées en intermèdes lors des changements de décors de ses pièces.