Boutique En Ligne
Disque

Cliquez-ici pour le commander
Passage de l'outarde
Passage de l'outarde
Volume n°36 - hiver 2013

Cliquez-ici pour le télécharger
Sélectionnez la page que vous désirez consulter :

Chronologie de Félix [ 1952 à 1959 ]

1952

Année de succès. Les Éditions Fides lui consacrent une vitrine entière dans leur librairie du boulevard Raspail. Il publie : Le hamac dans les voiles (ce sont des extraits d’Adagio, Allegro. Andante ). Réédition de Pieds nus dans l’aube, Adagio, Allegro. En mars, le théâtre Ford du poste CBF reprend une de ses pièces Les péchés dans le hall. Le même mois, début de Brassens chez Patachou.

1953

Retour triomphal au Québec du « premier chansonnier de langue française au Canada ». « Not’ Félix est de retour », titrent les journaux de Montréal. Il donnera à Dorval (Montréal), au Café Continental de la rue Sainte-Catherine une série de 10 récitals. Le succès est total. Début de Barbara à l’écluse. Début de Brel à Paris. Brel qui confiera à la même époque à Richard Marsan : « L’envie de chanter m’est venue en voyant à Bruxelles le tour de chant de Félix Leclerc ».

1955

Moi, mes souliers paraît en France. C’est un récit autobiographique. La préface est de Jean Giono de l’Académie Goncourt : « ... dès la première ligne, je me suis dit : « voilà un homme sympathique ! Il ne cherche pas à me faire croire qu’il est un monstre sacré. (...) Je ne me pose jamais la question : « Où a-t-il trouvé ça ? » Sous-entendu chez qui? Non, c’est chez lui qu’il l’a trouvé. (...) Sa pièce Le p’tit bonheur est joué soixante-dix fois par la compagnie des Faux-Nez à Lausanne (Suisse). Début de Jean Ferrat.

1956

Février : la troupe du « Rideau Vert » présente au Québec, au Monument National, la comédie en huit tableaux de Félix Leclerc Sonnez les matines.

Il écrit un téléroman pour Radio-Canada : Nérée Tousignant. (du 6 avril au 28 septembre).

1957

Il enregistre au Québec un disque aujourd’hui introuvable de la collection « Philips - réalités » (Chansons que l’on retrouve dans le disque La Drave ) Débuts de Guy Béart et d’Anne Sylvestre.

1958

Il obtient pour la seconde fois le grand prix du Disque Charles-Cros pour son disque « Philips - réalités » (V 5 ). Parution à Paris du roman Le fou de l’île (il paraîtra au Québec en 1962). Le fou de l’île dépasse, en densité poétique, en maturité et en qualité artistique, tout ce que Félix Leclerc a publié jusqu’ici. En effet, ce roman poétique possède à la fois le prégnant symbolisme des contes, des fables et des poèmes ; il résorbe dans sa légère sérénité un peu de l’amertume pascalienne du Calepin d’un flâneur ; il a la jeunesse et la fraîcheur de Pieds nus dans l’aube comme dans les pièces de Théâtre du village, il pose le dramatique et tragique problème de la condition humaine.

1959

Tour de chant au Québec.

Parution de Le P’tit bonheur suivi de Sonnez les matines (théâtre).
En novembre : « Les trois Baudets ». L’O.N.F. tourne un film sur lui : Félix Leclerc troubadour. Débuts de Boby Lapointe.